Conférences du CRIFPE
By CRIFPE
About this podcast
Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) présente des conférences thématiques sur des sujets actuels de l'éducation. Des conférenciers des quatre coins du monde y prennent part. Le CRIFPE organise de telles conférences depuis 1993.

Episodes (Total: 23 / Page: 1)
Nov. 23, 2007 · 01:14:07
La psychologie des sciences nous invite à porter l’attention sur celui qui fait la science : le chercheur. La personnalité de ce dernier, ses processus cognitifs et la dynamique motivationnelle qui l’anime dans sa démarche de création scientifique sont les principaux thèmes d’étude de cette nouvelle discipline. Mais en quoi les résultats que l’on peut tirer de ces études peuvent-ils intéresser et être utiles aux chercheurs et aux chercheurs en devenir? Pour répondre à cette question, nous présenterons d’abord un cadre de référence dans lequel le chercheur est au coeur du processus de création en science. Par la suite, nous présenterons les résultats d’une étude que nous avons menée sur la dynamique motivationnelle de grands chercheurs. Enfin, à la lumière de ces résultats, nous proposerons aux fins de discussions des éléments de réponse à notre question de départ : pourquoi un chercheur ou un étudiant aux cycles supérieurs devrait-il s’intéresser à de tels travaux? Rolland Viau est professeur associé au département de pédagogie de l'Université de Sherbrooke.
Oct. 12, 2007 · 01:06:04
André Chervel (1988, 1998) puis Annie Bruter (1997) proposent d’appeler « paradigme pédagogique » « un ensemble de pratiques enseignantes articulées autour de finalités durables : un modèle pédagogique fondant une tradition d’enseignement ». J’identifie, sous-jacent aux contenus, pratiques et finalités dominant l’histoire-géographie en France un « paradigme pédagogique positiviste ». La finalité principale en est la formation d’un « citoyen éclairé » fondant son action et ses décisions sur la Raison et sur la Science. L’essentiel des méthodes vise à transmettre ces connaissances par une leçon d’histoire avant 1960, par un cours magistral dialogué étayé de documents ensuite. Toutefois des changements ont été introduits dans cette discipline (évolution discrète des finalités, introduction timide de savoirs conceptuels et de controverses, nouvelles compétences attendues). Ceci s’insère dans des changements sociaux et politiques qui affectent le sens même de la démocratie et de la citoyenneté. Il peut en résulter de nouvelles pratiques de classe, dont certaines sont recommandées par les formateurs (situation-problème, débat) et parfois l’institution. J’interprète ces changements à travers un autre paradigme (« constructiviste-critique ») ce qui permet de leur donner cohérence et de les mettre en relation avec les évolutions sociales. Je présenterai de façon argumentée ces deux paradigmes et esquisserai des pistes sur leur pertinence théorique et pratique pour analyser une discipline scolaire et des situations d’enseignement-apprentissage. Nicole Tutiaux-Guillon Professeure, sciences de l’éducation didactique de l’histoire-géographie IUFM du Nord Pas de Calais Laboratoire THEODILE Lille, France
Sept. 27, 2007 · 00:45:26
La motivation à apprendre est un important déterminant de l’engagement dans les études et de la réussite à l’école. Malheureusement, force est de constater que la motivation à apprendre décline au cours du secondaire. Ce phénomène touche plusieurs matières du curriculum, mais pas toutes. Il semble aussi que les garçons soient davantage affectés que les filles. Certains sont d’avis que ce déclin s’explique par les transformations physiologiques et psychologiques que connaissent les élèves à l’adolescence. D’autres blâment plutôt l’école secondaire qui ne répondrait pas aux besoins et aux intérêts des élèves... Au cours de la présentation, nous ferons état de plusieurs études menées par notre groupe de travail et ayant examiné l’évolution de la motivation à apprendre des élèves au cours du secondaire. Ces résultats seront considérés dans la perspective des pratiques pédagogiques en usage dans les écoles. Roch Chouinard est professeur titulaire au Département de psychopédagogie et d’andragogie de la Faculté des sciences de l’éducation de l'Université de Montréal.
April 27, 2007 · 00:39:48
Cette conférence porte sur la réforme curriculaire en cours au Québec, à l’ordre primaire, sous l’angle des modèles hybrides de mise en oeuvre, i.e. des modèles d’implantation de politiques qui misent à la fois sur des stratégies « top-down » et aussi « bottom-up ». L’étude de cette politique, dans laquelle des stratégies gouvernementales « hybrides » semblent avoir été appliquées, vise à mieux comprendre quels sont les choix effectués par les autorités gouvernementales lors de la réforme scolaire, de comprendre « comment » et « pourquoi » ces choix ont été faits et de déterminer les avantages et les inconvénients de l’approche retenue. La problématique, les questions et les objectifs de recherche, le cadre analytique et la méthodologie de cette étude seront brièvement présentés lors de cette rencontre. Anylène Carpentier est étudiante au doctorat en administration de l’éducation à l'Université de Montréal.
April 18, 2007 · 00:42:04
Cette conférence porte sur les diverses connaissances grammaticales des élèves et sur leur rôle dans la maitrise de la langue exigée par la discipline scolaire « français ». Je présenterai en premier lieu une réflexion théorique sur les connaissances grammaticales implicites et explicites des élèves, en soulignant particulièrement l’importance de l’intuition grammaticale et du jugement de grammaticalité dans l’enseignement/apprentissage actuel de la grammaire. Je préciserai et illustrerai ensuite les rôles respectifs des connaissances implicites et des connaissances construites (explicites) relativement à divers aspects de la maitrise du français, notamment pour la mise en texte et la révision de texte (détection et diagnostic). Enfin, je discuterai de l’opposition entre connaissances grammaticales déclaratives et procédurales relativement à un même objet grammatical. L’impact de la discussion pour la formation des maitres et le travail enseignant sera présenté en conclusion. Marie-Claude Boivin est professeure au département de didactique de l'Université de Montréal.
April 13, 2007 · 00:52:19
En réponse aux engagements pris à Jomtien en 1990 et renouvelés à Dakar en avril 2000, de nombreux pays d'Afrique subsaharienne, francophones surtout, ont eu recours au recrutement massif d'enseignants ayant peu ou pas de formation professionnelle initiale et des perspectives incertaines de carrière. Dans plusieurs pays, ces enseignants ont atteint rapidement une masse critique dont les systèmes éducatifs commencent à sentir les effets. Pour comprendre cette situation, une étude a été entreprise au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal en 2003-2004. Commanditée par la Banque mondiale, cette étude a, entre autres, mis au jour la segmentation voire la recomposition du corps enseignant dans trois de ces pays. Quels sont les contours de ce phénomène? Quelles en sont les implications par rapport à la profession enseignante et à la qualité de l'éducation? Telles sont les questions auxquelles nous tentons de répondre dans la présente conférence. Martial Dembélé est professeur au département d'administration et fondements de l'éducation de l'Université de Montréal. M'hammed Mellouki est chercheur à la Chaire de recherche du Canada sur la formation à l'enseignement de l'Université Laval.
April 11, 2007 · 00:32:32
Maïa Wentland Forte est professeure à l'École des HEC (Université de Lausanne-Suisse).
April 4, 2007 · 00:52:16
Il est d'usage aujourd'hui de considérer que l'alternance peut constituer un dispositif pertinent pour toute institution de formation qui souhaite soutenir et promouvoir un processus de professionnalisation. Qu'en est-il de l'alternance comme outil d'apprentissage professionnel? L'objectif de cette conférence est double : montrer la nécessité d'identifier préalablement la réalité complexe de la pratique d'enseignement pour pouvoir cerner les savoirs en jeu dans l'acte professionnel. Mettre en évidence de quelles manières les formations en alternance peuvent contribuer au processus de construction des savoirs professionnels. Philippe Maubant est professeur à la faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke et est le directeur du CRIE.
March 23, 2007 · 00:16:18
Nous nous intéressons au rôle des interactions sociales en didactique de la lecture littéraire. Dans la foulée des théories socioculturelles de l’apprentissage, qui ont mis en lumière l’importance de la verbalisation chez l’enfant, de nombreux chercheurs en didactique s’intéressent ainsi au rôle des interactions et de l’oral réflexif pour l’apprentissage de la lecture. Ainsi, des dispositifs didactiques tels les cercles littéraires fourniraient le contexte interactif nécessaire pour développer ces habiletés cognitives de haut niveau qu’exige l’interprétation des textes. Dans le cadre de notre recherche doctorale (2003) et de nos recherches actuelles (FQRSC 2005-2008), nous tentons de mieux comprendre toutes les dimensions en jeu au coeur d’un tel dispositif didactique, soit les caractéristiques de cet objet d’enseignement, puis le rôle des pairs et de l’enseignant dans ce contexte d’interprétation partagée. Manon Hébert est professeure au département de didactique de l'Université de Montréal.
March 15, 2007 · 00:26:38
Donnay et Charlier (2006) sont parvenus à intégrer en un seul modèle de nombreux éléments gravitant habituellement autour du thème de la pratique réflexive. Ils créent de beaux liens entre les praticiens qui se méfient du caractère éthéré des théories de l’éducation, et les théoriciens qui, à force de vouloir comprendre l’éducation, l’enferment dans un langage d’ivoire. Nous allons présenter quelques traits majeurs de cette initiation à l’accompagnement réflexif en gardant en tête le point de vue de notre propre domaine de recherche, la réflexion. Philippe Chaubet est étudiant au doctorat et responsable du certificat de français langue seconde de l'École des langues de l'Université de Montréal.
Feb. 27, 2007 · 00:42:38
L'art à l'école, et plus largement la légitimité éducative des « pratiques artistiques et culturelles », semblent faire aujourd'hui l'objet d'un rare consensus. Un principe supérieur commun, d’ordre artistique et esthétique, paraît s’affirmer dans la définition du bien éducatif. Bricolage éducatif de la postmodernité, ou bien émergence d’une autre construction ? Le propos de cette communication s’articule autour d’une hypothèse : la place qu’occupe aujourd’hui l’art dans le champ éducatif, l’importance qu’y prend la dimension esthétique, peuvent et doivent être regardées comme un bon analyseur de l’état de ce champ, et des tensions et aspirations qui le traversent. Il y a là un ensemble de données qui devrait retenir tout autant l’attention du sociologue de l’éducation que celle du sociologue de l’art, tout autant la réflexion du philosophe de l’éducation que celle du philosophe de l’art. Alain Kerlan, Ph.D. est professeur des universités en sciences de l’éducation à l'Université Lumière Lyon 2.
Feb. 22, 2007 · 00:23:18
Les technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent-elles avoir un impact sur la réussite éducative des garçons à risque, dans l'éventualité où ces technologies pourraient avoir une influence sur la motivation scolaire de ces garçons, entre autres, sur leur sentiment d'auto-efficacité ? Dans le projet doctoral dont fait l’objet cette conférence, le cas des élèves experts, rôle que jouent certains élèves en situation particulière d’intégration des TIC, est traité de manière spécifique, dans une optique de renforcement de la motivation scolaire. Ces élèves, ayant la capacité ou encore le sentiment de pouvoir venir en aide à leurs pairs, présentent des caractéristiques différentes selon les contextes dans lesquels ils opèrent et selon qui ils sont. Cet exposé présentera donc globalement ce projet doctoral ainsi que quelques constatations issues des données d’observation. Sophie Goyer est une doctorante en psychopédagogie et andragogie et une professionnelle de recherche à la Chaire de recherche du Canada sur les TIC en éducation (Université de Montréal).
Feb. 15, 2007 · 00:45:49
Lors de cette conférence, un regard sera d’abord porté sur les futurs enseignants. Ainsi, les résultats d’une étude réalisée auprès de 2065 étudiants en enseignement, 410 maîtres associés et 90 superviseurs du Québec permettront de dresser un portrait global et récent du développement de la compétence professionnelle à intégrer les technologies de l’information et de la communication (TIC) des futurs enseignants. Dans un deuxième temps, la présentation des résultats d’une étude multicas qualitative réalisée auprès de sept enseignants du primaire ayant développé une utilisation exemplaire des TIC en classe permettra de comprendre comment (le processus) et pourquoi (les facteurs qui ont influencé leur parcours) ces enseignants ont développé une telle utilisation des TIC en classe. En complémentarité, ces deux études permettent de proposer des pistes de réflexion sur la formation initiale et continue des maîtres en regard de l’intégration pédagogique des TIC. Carole Raby, Ph.D. est professeure régulière à l'Université du Québec à Montréal.
Feb. 9, 2007 · 00:23:19
Lors d’un vote référendaire éloquent, les enseignants du Québec se sont opposés au projet de création d’un ordre professionnel. Pourtant, l’instigateur du projet, le Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec, regroupe l’Association des enseignants du primaire et d’autres associations disciplinaires du niveau secondaire. Que doit-on comprendre de la situation alors que des organisations représentant les mêmes membres obtiennent au sujet de l’ordre des réponses diamétralement opposées ? Cette conférence présentera donc l’intérêt de la problématique et le cadre théorique. Jenel Desgroseilliers a complété son baccalauréat en enseignement préscolaire primaire à l'Université de Montréal en 2005. Depuis, elle enseigne pour la commission scolaire Marguerite-Bourgeois. Elle poursuit maintenant des études de maîtrise en Administration de l'éducation sous la direction de M. Claude Lessard.
Feb. 9, 2007 · 00:21:29
La recherche en éducation a vu le jour dans les universités américaines dès la fin du 19e siècle. Un premier regard de la littérature permet de constater qu’elle a, dès son émergence, manqué de l'autonomie relative nécessaire face aux sphères qui la constituent, c'est-à-dire les sphères politique, professionnelle et académique. Il s’agit alors d’analyser la manière dont s’articule la dynamique d’autonomisation de la recherche dans un espace fortement déterminé, de comprendre les influences majeures qui ont orienté son développement, notamment depuis les années soixante, lorsque s’impose un nouveau discours social fondé sur l’égalité des chances. Surtout, il s’agit de réfléchir sur le rôle et l’impact de ces influences. En nous concentrant sur le cas de la recherche américaine sur la réussite scolaire, la question qui guidera cette présentation est : Comment comprendre l'évolution de la recherche en éducation ? La discussion tournera autour du problème d’autonomie du champ. Marina Schwimmer est étudiante à la maîtrise en administration de l’éducation à l'Université de Montréal.
Nov. 24, 2006 · 00:54:44
Il est bien connu que les premières années dans la profession enseignante représentent une étape déterminante qui influence la décision de rester ou non dans l’enseignement. Malgré ce constat, les conditions dans lesquelles plusieurs novices font actuellement leur percée dans la profession sont encore défaillantes. Interpellés par la situation des nouveaux enseignants, nous avons réalisé une recherche dans une perspective phénoménologicoherméneutique pour comprendre comment se manifeste leur rapport au monde de l’enseignement et saisir les facteurs qui favorisent ou non leur insertion dans la profession. La conférence consistera à exposer l’apport philosophique et méthodologique de la recherche dans la compréhension du phénomène de l’expérience de la première année d’enseignement. Anne Marie Lamarre, Ph.D. est professeure au Département des sciences de l’éducation de l'Université du Québec à Rimouski. Elle est la récipiendaire du Prix Tousignant-Desrosiers 2006.
Nov. 22, 2006 · 00:56:14
Conférenciers : Raymond-Philippe Garry ex-président de la Conférence des directeurs d'IUFM Professeur des Universités Vice-président du Réseau international des établissements de formation de formateurs (RIFEFF) Paul Busuttil Directeur de l'IUFM d'Auvergne
Nov. 17, 2006 · 00:14:25
Par le biais des programmes d’ajustement structurel, des politiques de décentralisation ont été prescrites aux pays en développement dont ceux de l’Afrique subsaharienne. Ces politiques ont induit de nouveaux modes de régulation des affaires publiques dans ces pays. Des questions se posent, entre autres, de savoir quelles sont les appropriations nationales qui résultent de la mise en oeuvre des nouvelles orientations prescrites? Comment ces nouvelles réformes se définissent ou s’interprètent-elles dans la régulation des systèmes éducatifs dans les contextes nationaux de ces pays? La conférence invite à partager quelques résultats d’une analyse comparée de la nouvelle régulation de l’éducation de base du Bénin et du Sénégal. Madeleine Tchimou est étudiante au doctorat en administration de l’éducation à l'Université de Montréal et étudiante-chercheure au CRIFPE-Montréal.
Nov. 17, 2006 · 00:42:21
L’émergence d’un quatrième palier de gouvernance dans l’éducation au Canada entraîne une certaine convergence « pancanadienne » des politiques éducatives. Cette conférence a pour but d’explorer ce phénomène en mettant en lumière les différents « agents » qui, à travers ce nouveau palier de gouvernance, participent à cette convergence, l’utilisation que ces derniers font de divers mécanismes de convergence des politiques (i.e. imposition, harmonisation, compétition, communication), et les principaux thèmes vers lesquels ces « agents » tentent de faire converger les politiques éducatives. David D'Arrisso est étudiant au doctorat en administration de l'éducation à l'Université de Montréal. Il est également étudiant-chercheur au CRIFPE-Montréal.
Oct. 30, 2006 · 00:58:25
Les travaux sur les modifications actuelles de nos conceptions du temps mettent l'accent à la fois sur les tendances à privilégier le présent et sur ce qui serait la construction d'un monde en rupture avec le passé, les passés. Dès lors les relations entre ces trois moments constamment mobiles, les passés, les présents et les futurs, interrogent de façon vive les enseignements d'histoire, de géographie et de citoyenneté. François Audigier est professeur en didactiques des sciences sociales à l'Université de Genève.